Comment augmenter la lubrification féminine naturellement ?

Comment augmenter la lubrification féminine naturellement ?

25% des femmes sont sujettes de manière récurrente avant la ménopause à des périodes de sécheresse intime ou sécheresse vaginale.

Pas de panique, ce manque de lubrification se soigne ! La sécheresse vaginale n’est pas une fatalité.

Qu’elle soit occasionnelle ou permanente, plusieurs solutions existent pour activer les glandes en charge de la lubrification du vagin. 

Causes, solutions naturelles ou traitements : Mia fait le point pour vous.


Une question de bien-être ou de sexualité ?
Parlez en à une thérapeute ou une sexologue sur Mia.co

Consultez une spécialiste de la santé sexuelle et du bien-être par téléphone, messagerie ou vidéo, 7 jours sur 7.


Sécheresse intime : quel est le rôle de la lubrification vaginale ?

Le vagin est naturellement hydraté au quotidien, lui donnant une texture douce et souple. Cette lubrification est régulée par un certain nombre de facteurs hormonaux, génétiques, médicamenteux ou psychologiques.

Il peut arriver que cet équilibre naturel d’humidification soit perturbé. Ce n’est donc pas dramatique !

Il faut cependant distinguer 2 types de sécheresse intime : un manque de lubrification permanente du vagin ou un manque de lubrification uniquement lors d’un rapport sexuel.

Il existe un moyen sûr d’être fixé, en procédant à un prélèvement, afin de déterminer si la flore vaginale est normale. Des examens gynécologiques peuvent aussi être nécessaires pour en déterminer la cause.

S’agissant des manifestations physiques de la sécheresse vaginale, on retrouve :

  • Des inflammations ;
  • Une sensation de brûlure lors des rapports sexuels ;
  • Des fissurations ;
  • Des irritations (voire des lésions) suites à des frottements lors des rapports sexuels ;
  • Un risque accru d’infections ;

Pourquoi on ne « mouille » pas ?

Lors de l’excitation sexuelle, les sécrétions du vagin augmentent afin de favoriser le plaisir, et éventuellement la pénétration.

Quand on n’est pas suffisamment excitée, le vagin peut ne pas être assez lubrifié, et c’est normal : on ne parle pas de sécheresse vaginale pour autant.

Par exemple, des difficultés dans le couple sont susceptibles d’altérer l’excitation sexuelle et donc la lubrification vaginale ; mais aussi l’anxiété, le stress ou encore la dépression, ont un rôle majeur pour la sexualité.

Quelles sont les causes d’une sécheresse intime ?

La sécheresse intime est plus fréquente qu’on ne le pense. Souvent passagère, elle intervient à différentes périodes de la vie.

Les causes peuvent être hormonales, médicamenteuses, infectieuses, psychologiques, ou encore liées à l’hygiène de vie.

Les causes hormonales

Les hormones ont une influence directe sur nos humeurs et notre sexualité. Une sécheresse vaginale peut donc être en lien avec :

  •   Des changements hormonaux, comme pendant l’allaitement ;
  •   La grossesse : particulièrement lors des 3 premiers mois ;
  •   Certaines maladies des ovaires ;

Les causes médicamenteuses

Des médicaments ou des traitements peuvent aussi interférer avec les fonctions sexuelles, dont la lubrification du vagin :

  • Certains contraceptifs comme les pilules ;
  • Des médicaments contre les allergies ;
  • Des médicaments (les vasoconstricteurs) pour accroître la pression sanguine ou réduire le flot sanguin ;
  • Certains antidépresseurs ;
  • Des traitements contre l’acné ;
  • Les effets secondaires de chimiothérapies, traitements anti-hormonaux…

Les causes infectieuses

Des infections vaginales (IST, mycoses…) peuvent également provoquer une sécheresse vaginale ; tout comme une sécheresse vaginale peut être la causes d’infections.

Les causes psychologiques

Ces causes concernent majoritairement le manque de lubrification lors des rapports sexuel. On retrouve :

  • Une méconnaissance de son corps, etc.
  • Un rapport négatif à la sexualité ;
  • Dépression, stress ou anxiété ;
  • Etc.

Une mauvaise hygiène de vie

L’hygiène de vie a une influence directe sur notre sexualité :

  • La consommation d’alcool, de drogue ou de tabac ;
  • Le stress et la fatigue ;
  • Une hygiène intime excessive (toilettes trop fréquentes ou douches vaginales) ;
  • Une alimentation déséquilibrée ;
  • Un manque d’exercice physique ;

Sécheresse intime : prévention et traitements

On peut agir au quotidien pour prévenir les sécheresses intimes. Par exemple :

  • Préférer un nettoyage le plus naturel possible, à l’eau tiède ;
  • Ou utiliser des savons au pH neutre (savon d’Alep ou savon de Marseille) : sans parfums ;
  • Appliquer des lubrifiants à base d’eau lors des rapports sexuels ;
  • Réduire le stress et adopter une bonne hygiène de vie…

Et surtout, ne pas hésiter à en parler à une sexologue en ligne ! Il pourra notamment déterminer l’origine de cette sécheresse vaginale et adapter le traitement au mieux.

Après la ménopause, un traitement hormonal substitutif (à base d’œstrogènes) pourra par exemple être prescrit.

Les traitements naturels

De nombreuses plantes, riches en phytœstrogènes, peuvent améliorer la lubrification vaginale : la sauge, le soja, le lin, le houblon ou encore l’actée à grappe (cimicifuga).

On peut retrouver ces plantes sous différentes formes : prise orale, ovule, crème… 

Il est toutefois recommandé de demander conseil à sa sexologue car ces plantes peuvent être déconseillées dans certains cas. Pas d’automédication !

L’homéopathie peut aussi avoir des effets positifs sur la flore vaginale et ses sécrétions. De manière générale, ces traitements sont généralement efficaces pour les femmes dont la sécheresse vaginale est légère ou ayant une contre-indication aux œstrogènes.

L’huile de bourrache, l’huile d’onagre ou encore l’aloe vera ont prouvé leur efficacité, tout comme l’huile de coco, qui présente en plus des vertus antibactériennes et antifongiques. Attention cependant à ne pas les mixer avec l’utilisation du préservatif qui devient poreux à leur contact. 

Pour les utiliser, c’est très simple : une application locale externe quotidienne le temps de retrouver une lubrification normale.

Les ovules et la sécheresse intime

Les ovules contiennent de l’acide hyaluronique, propice à l’hydratation vaginale et à la cicatrisation des muqueuses. Ces derniers peuvent être prescrits par un médecin et/ou gynécologue. 

Pour les utiliser, il suffit de les insérer au fond du vagin, afin qu’ils fondent. Il existe aussi maintenant des anneaux qui possèdent les mêmes propriétés (chargés de petites doses d’œstrogènes) avec l’avantage de durer 3 mois.

Les gels lubrifiants

Les gels lubrifiants permettent de maintenir une bonne hydratation intime. Ils sont même recommandés pour toutes et tous ! Ils permettent d’éviter des douleurs, en améliorant le confort lors des rapports sexuels.

Il n’est donc pas nécessaire d’attendre d’avoir des épisodes de sécheresse intime pour en utiliser !

Nous vous recommandons de choisir des lubrifiants à base d’eau : ils hydratent le vagin, ne collent pas, sont utilisables avec des préservatifs et se rincent facilement.

Attention ! En ce qui concerne les lubrifiants naturels comme l’huile de coco, en plus d’altérer le préservatif, ils peuvent aussi provoquer des dérèglements de la flore ou des infections. 

En conclusion : la sécheresse vaginale se soigne bien

Qu’il s’agisse d’une sécheresse intime occasionnelle, récurrente ou uniquement lors des rapports sexuels, n’hésitez pas à consulter un médecin afin de poser un diagnostic et trouver le meilleur traitement pour votre besoin : des traitements locaux à appliquer au fond du vagin permettront généralement une très bonne réhydratation.

Et de manière générale, les gels lubrifiants sont préconisés pour tout le monde ; n’attendez pas d’avoir mal ou d’autres symptômes pour en utiliser !

Enfin, si ce problème persiste (ou après la ménopause), demandez conseil à une sexologue en ligne. Elle vous apportera des solutions adaptées, en fonction de plusieurs critères : l’âge, les traitements en cours, la situation psychologique, etc.

N’oubliez pas que la lubrification vaginale n’a pas qu’une fonction sexuelle… Il est donc important pour sa santé d’en parler. Et puis finalement, le sexe, c’est mieux quand ça glisse, non ?

Une question de bien-être ou de sexualité ?
Parlez en à une thérapeute ou une sexologue sur Mia.co

Consultez une spécialiste de la santé sexuelle et du bien-être par téléphone, messagerie ou vidéo, 7 jours sur 7.

Mia.co : la plateforme de santé dédiée aux femmes

Mia.co est une plateforme de santé dédiée aux femme regroupant des praticiennes toutes diplomées en sexologie.

Elles sont encadrées par un comité scientifique composé de médecins sexologues et de professeur.e.s d’université en sexologie et de membres dirigeant.e.s d’association de sexologues.

La plateforme permet à toutes les femmes de consulter en ligne l’une des spécialistes des questions de sexualité et/ou de bien-être. La consultation en ligne peut se dérouler par 3 modes (téléphone, messagerie sécurisée ou visioconférence) et comporte tous les avantages suivants :

  • Une équipe de praticiennes spécialistes de la sexualité féminine et spécialement formées à la pratique de la téléconsultation ;
  • Une consultation de 30 min à 45 euros (les prix en cabinet varient de 80 à 100 euros) ;
  • La livraison de produits d’accompagnement en 24 ou 48H ;

Les données sont collectées et sécurisées chez un hébergeur agréé et certifié pour les données de santé au sens des dispositions de l’article L.1111-8 du code de la santé publique.