Baisse de libido : pourquoi consulter ?

Baisse de libido : pourquoi consulter ?

Le désir sexuel, qu’on appelle aussi la “libido”, est l’éveil de l’excitation sexuelle : c’est tout ce qui va nous pousser à avoir un rapport intime, avec soi ou avec d’autres personnes. Cette libido est fluctuante : elle varie selon les moments de la vie, selon les femmes, et selon le contexte. 

Il est donc tout à fait normal que la libido subisse des variations. D’ailleurs, la dernière étude de 2020 (Ifop, la vie sexuelle et affective des français durant le second confinement) a révélé que 61% des femmes avaient une libido en baisse contre 51% des hommes. 

Alors, comment se traduit une baisse de libido ? Et quels sont les facteurs qui peuvent la perturber ? Quand faut-il consulter ? Mia fait le point. 


Baisse de désir ou absence de libido ?
Consultez en ligne une sexologue sur Mia.co

Consultez une sexologue en ligne par téléphone, messagerie ou vidéo, 7 jours sur 7.


Baisse de libido : les symptômes

Comment se traduit une baisse de libido ? Camille Bataillon, sexologue clinicienne et thérapeute du couple, nous explique : 

Il s’agit d’une absence ou d’une réduction de l’intérêt pour une activité sexuelle depuis au moins 3 mois ; cela peut tout autant concerner la masturbation que les rapports avec d’autres personnes. Et là où ça peut devenir problématique chez quelqu’un, c’est lorsque cette absence ou cette réduction de l’intérêt pour une activité sexuelle dure depuis plusieurs mois, et devient une gêne, voire une souffrance.

Dans ces cas-là, il ne faut pas hésiter à consulter une sexologue en ligne, confirme Camille Bataillon, car il y a des solutions possibles qu’une sexologue peut trouver. 

Le début de relation, une période stimulante pour la libido

Au début d’une relation, on remarque souvent que la libido est plus active, que les deux partenaires sont peut-être plus synchronisés, ou que du moins le désir est peut-être davantage extériorisé. Les rapports sexuels se font plutôt de manière naturelle. Et là où on peut se tromper, c’est en pensant que cela va durer dans le temps : ce n’est vrai pour aucun couple ! 

Et c’est normal : au début d’une relation, il y a une excitation très forte ; la nouveauté est stimulante. Mais au fur-et-à-mesure, les nouveautés peuvent se faire moins présentes, et l’excitation un peu moins forte. 

En fait, précise Camille Bataillon, il est tout à fait possible d’éviter la routine sexuelle, en continuant de travailler, de cultiver cet érotisme en vous, mais aussi dans le couple.

On remarque souvent dans un couple qui dure, un certain dynamisme ; c’est-à-dire qu’il va y avoir un ou une partenaire qui va initier le rapport. Si c’est toujours la même personne qui initie, il est fréquent que cela puisse conduire à une baisse de libido à un moment ou à un autre, surtout si l’autre personne n’est pas nécessairement favorable à la demande sexuelle. 

Pour autant, ce n’est pas parce qu’on désire plus ou moins son ou sa partenaire qu’on ne l’aime plus : il faut différencier l’affectif du sexuel.

Pourquoi différencier l’affectif du sexuel ? 

On peut très bien avoir des personnes qui sont extrêmement amoureuses de leur partenaire mais qui ont un désir sexuel un peu plus faible, que ce soit occasionnel, récurrent ou permanent.

À noter également qu’au sein du couple, il est très fréquent d’avoir des niveaux de désirs différents. Si cela cause de la frustration ou de l'inconfort, il est possible de consulter une sexologue en ligne à n’importe quel moment de la vie. 

Avec une sexologue, il est possible de mettre des choses en place et elle vous proposera des pistes concrètes pour améliorer la situation dans le couple. 

Baisse de libido : pourquoi et quand consulter ?

Avec une sexologue, il est possible de travailler une baisse de libido sur 3 points, entre autres. 

Le premier point concerne plutôt la psycho-éducation ; c’est-à-dire d’apprendre à mieux connaître son corps : qu’est-ce qui m’excite ? Qu’est-ce qui me procure du plaisir ? Il sera possible de travailler ces différents points afin de se constituer un “bagage” suffisamment important pour alimenter l’excitation sexuelle.

Il sera également possible de travailler sur les fantasmes ; certains sexologues disent d’ailleurs que plus une personne a des fantasmes sexuels réguliers, et plus cela booste la libido. On peut aussi s’aider de supports érotiques adaptés : porno, audios érotiques, lectures érotiques… Bref, tout ce qui peut venir nourrir l’excitation sexuelle.

Et puis, il faudra aussi réfléchir sur sa relation : si on est en couple, comment se passe cette relation ? Qu’est-ce qui éventuellement lui manque, pour peut-être se libérer sexuellement ? 

Enfin, d’autres méthodes peuvent permettre de “lâcher prise” ou d’appréhender les rapports sexuels d’une différente manière, grâce à des exercices de pleine conscience, de méditation ou de sophrologie… 

D’ailleurs, le slow-sex (le fait de prendre son temps lors d’un rapport et découvrir de nouvelles sensations) peut aussi permettre de raviver la flamme dans un couple, et faire naître de nouveaux désirs, grâce à de nouveaux ressentis, plus axées sur les différentes parties du corps que sur l’acte sexuel en lui-même. 

La notion de gêne ou de souffrance dans la baisse de libido

Lorsque cette baisse de libido cause une gêne personnelle ou que le couple en souffre, c’est peut-être le moment de consulter une sexologue en ligne. Il n’est pas OK de continuer à avoir des rapports intimes sans en avoir forcément envie… Ou encore pire, de vous forcer à des rapports intimes. 

C’est une attitude qui vous fera souffrir, fera souffrir votre couple et aggravera les problèmes de libido, entre autres. 

Il existe des solutions adaptées à chacun.e. L’important est de ne pas laisser une situation qui causerait de la gêne ou de la souffrance à l’un.e ou à l’autre. 

En fait, les différences de libido sont très fréquentes dans un couple ! Et c’est tout à fait normal. Donc, il ne faut pas se mettre la pression parce qu’on traverse une période où les choses sont peut-être moins naturelles qu’au départ. 

En acceptant les différences de libido, il est possible d’agir, de travailler et de cultiver son propre désir ainsi que celui de son couple ; et il n’est jamais trop tard !

On apprend tous les jours de la vie comme on peut apprendre tous les jours de son couple, mieux communiquer, construire sa relation, fondée sur la réciprocité, l’échange et le partage. 

Baisse de désir ou absence de libido ?
Consultez en ligne une sexologue sur Mia.co

Consultez une sexologue en ligne par téléphone, messagerie ou vidéo, 7 jours sur 7.

Mia.co : la plateforme de santé dédiée aux femmes

Mia.co est une plateforme de santé dédiée aux femme regroupant des praticiennes toutes diplomées en sexologie.

Elles sont encadrées par un comité scientifique composé de médecins sexologues et de professeur.e.s d’université en sexologie et de membres dirigeant.e.s d’association de sexologues.

La plateforme permet à toutes les femmes de consulter en ligne l’une des spécialistes des questions de sexualité et/ou de bien-être. La consultation en ligne peut se dérouler par 3 modes (téléphone, messagerie sécurisée ou visioconférence) et comporte tous les avantages suivants :

  • Une équipe de praticiennes spécialistes de la sexualité féminine et spécialement formées à la pratique de la téléconsultation ;
  • Une consultation de 30 min à 45 euros (les prix en cabinet varient de 80 à 100 euros) ;
  • La livraison de produits d’accompagnement en 24 ou 48H ;

Les données sont collectées et sécurisées chez un hébergeur agréé et certifié pour les données de santé au sens des dispositions de l’article L.1111-8 du code de la santé publique.